Les poissons-chats font en réalité partis du groupe des siluriformes. C’est leurs barbillons, ressemblant à des moustaches de chat, qui leur a valu le surnom de poisson-chat. Originaire d’Amérique du Nord, ce poisson à la renommée internationale est pourtant à l’origine de nombreux ravages dans les rivières qu’ils colonisent. Présent en France depuis 1871 après s’être échappé du Museum d’Histoire Naturelle de Paris, le poisson-chat est un poisson qualifié de « nuisible » par les services gouvernementaux.

Le poisson-chat, un poisson venu d’Amérique du Nord

Un poisson de fond

poisson-chatLe terme générique « poisson-chat » regroupe en réalité plus de 45 espèces présentent à travers le monde. Très reconnaissable grâce à ses barbillons semblables à des moustaches de chat, le poisson-chat dispose d’un corps allongé et dépourvu d’écailles. Avec sa tête large et aplatie, le poisson-chat dispose, généralement, d’une silhouette peu flatteuse allant de 15 à 30 cm de longueur. Avec sa peau brune sur le dos et blanche sur le ventre, il se fond particulièrement bien dans son environnement. En effet, uniquement présent dans les rivières, sa couleur est un atout non-négligeable pour se camoufler des éventuels prédateurs, qui sont en réalité peu nombreux.

Préférant les étangs et les canaux aux rivières, le poisson-chat est un poisson aimant le calme pour ses 7 années de vie en moyenne. En effet, grâce à sa grande résistance au manque d’oxygène, il n’a pas besoin des remous des torrents qui oxygènent l’eau pour survivre. À la différence des autres poissons de rivière, le poisson-chat peut vivre dans très peu d’eau ce qui lui permet de résister durant les périodes de sécheresse. Aussi à l’aise dans les eaux froides que chaudes, il survit presque en toutes circonstances. La caractéristique principale du poisson-chat est sa vie peu active.

En effet, bien que nuisible, le poisson-chat n’est pas un poisson très actif contrairement au saumon par exemple qui parcourt plusieurs centaines de milliers de kilomètres au cour de sa vie. Passant la majorité de son temps au fond de la rivière, son corps sans écaille est pourtant recouvert de cellules sensorielles qui dictent ses déplacements mais aussi les relations avec les membres de son espèce.

La pêche des poissons-chats

Voir sur AMAZON

 

Le poisson-chat est un nuisible bien connu des pêcheurs

poisson-chat dessinContrairement aux autres poissons, le poisson-chat se reproduit quatre fois par an. Avec une fréquence de reproduction supérieure à la moyenne, le poisson-chat envahit rapidement l’espace dans lequel il s’est implanté. Pour pondre, l’eau doit être à environ 20° degrés. La femelle prépare le nid avant de pondre l’ensemble des oeufs soit plus de 10 000. Une fois la ponte réalisée, le mâle et la femelle défendront le nid jusqu’à éclosion des oeufs environ dix jours plus tard.

Au-delà d’envahir son milieu, le poisson-chat détruit tout sur son passage. En effet, poisson carnivore, le poisson-chat se nourrit des autres espèces présentes ce qui appauvrit la biodiversité des rivières. À cela, il faut ajouter sa tendance à manger tout ce qu’il trouve ce qui ne permet pas aux autres espèces de se nourrir à leur tour. Nombreux, agressifs et carnivores, les poisson-chats sont un véritable fléau pour la biodiversité des rivières et autres points d’eau douce français qui peu à peu se retrouvent envahis par cette espèce venue d’Amérique du Nord.

Pour éviter que le poisson-chat ne colonise l’ensemble des cours d’eau français et européens, sa pêche est autorisée voire recommandée. En effet, la présence du poisson-chat dans le milieu aquatique nuit à l’équilibre de la biodiversité et conduit dans certains cas à l’absence totale d’autres espèces, notamment dans les étangs. Afin de lutter contre cette évasion particulièrement destructrice, les pêcheurs et les agglomérations n’hésitent pas à implanter des silures, seul et unique rédacteur du poisson-chat, afin d’enrayer sa reproduction et donc sa colonisation. Ainsi après une arrivée en France au milieu du XIXème siècle, le poisson-chat a colonisé l’intégralité du réseau fluviale de l’Hexagone dès 1950. En moins d’un siècle donc, le poisson-chat a radicalement modifié l’éco-système des cours d’eau français.

Un autre nuisible, la souris, voici le piège à souris Ratzfatz  pour les attraper. 

Une pêche à la canne anglaise

pêcher le poisson-chat avec une canne anglaisePour pêcher ce poisson-chat si particulier, la pêche à la ligne flottante ou la plombée est la plus adaptée. Ainsi, pour la pêche à la ligne flottante, qui est la technique la plus répandue, il faut utiliser un flotteur effilé doté d’une antenne porteuse qui facilite la mise en place d’appâts volumineux. Très discret, il est indispensable que les moindres mouvements du flotteur soit détectable afin de ferrer au bon moment. En descente, en mouvement latéral ou directement depuis le fond, le poisson-chat bouge peu, d’où l’importance de disposer d’un flotteur sensible.

Avec une canne anglaise, un fil fin et résistant, un flotteur et un appât bien disposé, vous pourrez attraper un poisson-chat sans trop d’efforts. En effet, très glouton, le poisson-chat se laisse facilement tenter et donc facilement attraper. Pour être certain d’en pêcher un, il est recommandé d’utiliser des appâts de grande taille qui attireront, à coup sûr, son attention. En attendant que le poisson morde, vous pouvez lire grâce à Kindle Paperwhite.

Néanmoins, avant de débuter la séance de pêche, vous devez être informé au niveau de la réglementation applicable lors de la pêche de poissons type nuisibles dont le poisson-chat fait parti. Ainsi, vous avez interdiction formelle de le relâcher et ne devait pas le transporter vivant. De plus, sa nageoire dorsale est composée de trois épines venimeuses. Par conséquence, le poisson doit être manipulé avec précaution pour éviter tout risque de contamination ou de blessures lors de sa manipulation.

Malgré ses innombrables défauts, le poisson-chat est comestible. Très apprécié en Amérique du Nord, il se consomme généralement pané ou frit. Néanmoins, vous pouvez le faire grillé au barbecue ou au four afin de garder toutes les saveurs de ce poisson à la chair blanche. Gouteuse, sa chair épaisse se cuisine facilement et se marie à de nombreux accompagnements et sauces. Alors n’hésitez pas de faire des glaçons pour le garder comestible pendant le transport. Et pour plus de recettes: l’autocuiseur Cookeo CE7041.

Accessoires de pêche pour pêcher le poisson-chat

Le kit de pêche

kit de pêchePour les pêcheurs débutant, il est conseillé d’opter pour un kit de pêche « tout compris » qui ne nécessite aucune connaissance particulière pour le choisir. Ainsi, en optant pour un modèle comprenant la canne à pêche télescopique, un moulinet, le fil de pêche, les hameçons, un sac de transport et divers accessoires, vous n’aurez qu’à vous concentrer sur le spot de pêche que vous choisirez.

Parfaitement équipé, vous serez fin prêt pour partir à la pêche aux poissons-chats ou autre. En moins de 48 heures vous recevrez votre canne à pêche prête à être utilisée. Facile à transporter grâce à son dispositif télescopique et son sac disposant d’un grand espace stockage, vous pourrez partir pêcher l’esprit tranquille avec ce kit complet de pêche.

Les caractéristiques du kit de pêche

  • Canne à pêche télescopique en fibre de carbonne
  • Moulinet Spinning
  • Housse de transport en nylon anti-rayure
  • Leurres
  • Hameçons
  • 100 mètre de ligne de pêche
  • Accessoires

Les avantages du kit de pêche

  • Léger
  • Facile à transporter
  • Très adapté au débutant

Les inconvénients du kit de pêche

  • Peu adapté à la pratique intensive de la pêche
  • Pas ou peu de personnalisation de la canne possible

 

Voir ce kit de pêche sur AMAZON

 

Le lot de 100 hameçons

hameçons pour carpe et poisson-chatDes hameçons de qualité sont indispensables pour attraper du poisson. En effet, au-delà d’une canne à pêche performante, vous devez avoir des hameçons suffisamment fin et résistant pour d’une part ne pas être visible et d’autre part être en capacité de résister aux mouvements parfois violents du poisson après l’avoir ferré. Installés à l’extrémité de la ligne de pêche, les hameçons servent à tenir l’appât qui attirera le poisson.

Pour pêcher du poisson-chat, il est recommandé d’utiliser un hameçon capable de contenir un appât assez grand qui attirera à coup sûr un poisson-chat dans vos filets. Même si les hameçons sont résistants, il est possible qu’il soit impossible de le retirer, que la ligne casse après une lutte acharnée ou que vous le perdiez tout simplement. Il est donc important d’en avoir plusieurs avec soi-même lorsque vous partez à la pêche. En effet, il serait dommage de ne pas pouvoir poursuivre votre activité parce que vous manquez d’hameçons

Les caractéristiques de ce lot de 100 hameçons

  • Sans épine
  • En acier

Les avantages de ce lot de 100 hameçons

  • Excellent rapport qualité/prix
  • L’absence d’épine est très adapté à la pêche de la carpe et le poisson-chat

Les inconvénients de ce lot de 100 hameçons

  • Aucune polyvalence

 

Voir ce lot de 100 hameçons sur AMAZON

 

L’épuisette

épuisetteBien que le poisson-chat ne soit pas un poisson particulièrement difficile à pêcher, il est possible qu’il se débatte une fois ferré. Évoluant dans des eaux peu profondes, il vous sera facile de rejoindre le lieu de prise afin de le sortir à la main. Néanmoins, une nouvelle fois, ses trois épines dorsales peuvent être responsables de blessures. Afin d’éviter ce genre de désagrément, il est conseillé d’utiliser une épuisette pour le sortir de l’eau.

De plus, très utile lors de n’importe quelle séance de pêche, une épuisette permet, dans le cas de pêche à la carpe, par exemple d’éviter de blesser profondément le poisson lors de sa sortie de l’eau. Pour vos vacances à la mer, l’épuisette peut être un moyen d’attraper des petits poissons servant par la suite d’appâts.

Les caractéristiques de cette épuisette

  • Longueur : 175 cm
  • Taille du cerceau : 60 cm
  • Poids : 458 g
  • Filet en nylon
  • Canne en aluminium

Les avantages de cette épuisette

  • Cadre du cerceau réglable
  • Canne légère
  • Maille fine empêchant l’hameçon de s’enrouler dans le filet
  • Facile à nettoyer
  • Profondeur du filet

Les inconvénients de cette épuisette

  • Canne peu solide
  • Système de glissière peu résistant

 

Voir cet épuisette sur AMAZON

 

Le seau de pêche

sceau de pêcheParce qu’une partie de pêche ne s’attrape pas après avoir attrapé le poisson, il est indispensable d’avoir un moyen sûr pour le transporter. En vous équipant d’un seau de pêche, vous aurez la certitude de transporter en toute sécurité le poisson pêché. Ainsi, disposant d’un réservoir et d’une structure étanche, vous pourrez attendre être chez vous pour préparer plutôt que d’être dans l’obligation de le faire sur place.

En effet, une fois pêchée, il est indispensable de transporter les poissons dans de l’eau pour éviter qu’ils ne soient plus comestibles. Grâce à un seau de pêche, vous pourrez mettre tous vos poissons à l’abris en attendant de les déguster. De plus, dans le cas du poisson-chat, ses épines dorsales sont particulièrement dangereuses. Ainsi, en stockant votre poisson dans un seau adapté, vous limitez considérablement les risques de blessures.

Les caractéristiques de ce seau de pêche

  • Dimension: 37,7 x 37,7 x 24,9 cm
  • Aérateur
  • Capacité: 13 L

Les avantages de ce seau de pêche

  • Multifonctionnel
  • Grande capacité de stockage
  • Poignée renforcée
  • Idéal pour le transport

Les inconvénients

  • Pas de système anti-bascule

 

Voir ce seau de pêche sur AMAZON

 

Bien équipé pour votre prochain partie de pêche, vous serez dans les meilleures conditions pour attraper une multitude de poissons de mer ou d’eau douce ainsi qu’un des innombrables poissons-chats envahissant les cours d’eau de l’Hexagone.

Catégories : Loisir

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Mes offres en or propose: Accueil - Bons plans - F.A.Q. - À propos - Politique de confidentialité - Page facebook